Un projet qui fait dat(t)e

Le palmier dattier raconté par son cultivateur
L'association réalise un manuel des pratiques, des connaissances et des savoirs sur la culture du palmier dattier en oasis. Ce recueil sera rédigé en français et en arabe et valorisera le métier de phoeniciculteur dont la pratique n'a pas, jusqu'à présent, été transmise par écrit.

Sensibilisation
Hérault /Languedoc-Roussillon
1461
1 photo
Le + : un recueil pratique et plein d'anecdotes diffusé grâce à de nombreux partenariats associatifs dans les pays concernés.

La phoeniciculture ou culture du palmier-dattier joue un rôle fondamental dans un écosystème aux ressources limitées, l'oasis. près de 1000 variétés de dattes sont recensées mais cette diversité tend à disparaître au profit de quelques espèces uniquement tournées vers le commerce. Dans l'oasis, le palmier dattier est source de vie: ses fruits nourrissent humains et animaux (dromadaires, moutons, chèvres et ânes). Son bois et ses palmes servent de matériau de construction. Il est le pilier de l'écosystème oasien parce qu'il maintient  un micro-climat qui permet, à son ombre, d'autres cultures, fruitières, maraîchères ou céréalières. Ce patrimoine précieux agonise pourtant d'autant plus sûrement que son " savoir cultiver" tend à disparaitre faute de transmission écrite.


BEDE a conçu ce "manuel des pratiques, et des savoirs faire au M'zab" (Sahara algérien) pour expliquer et valoriser le métier de phoeciniculteur. C'est un récit de l'expérience de Nordine BENSADOUN, paysan expérimenté qui consigne dans un registre ses observations et sa pratique au jour le jour. Nordine - paysan sans terre qui loue ses services aux petits propriétaires - cultive le palmier dattier depuis trente ans et BEDE collabore avec lui depuis des années déjà. Cet ouvrage original décrivant les gestes quotidiens d'un praticien qualifié peut jeter les bases d'une transmission  de ce métier presque perdu.


BEDE (Biodiversité Echanges et Diffusion des Expériences) implantée à Montpellier, est une association de solidarité internationale fondée en 1994 qui promeut les agricultures paysannes par un travail d'information et de mise en réseau des expériences. Elle organise des ateliers et des rencontres entre paysans, chercheurs et société civile des pays d'Europe, du Maghreb et d'Afrique de l'Ouest. Elle crée du matériel pédagogique et organise des conférences et formations à destination de professionnels ou du grand public.