Retrouvailles africaines

Busard cendré au Burkina Faso
L’association « Etude et Protection des Oiseaux en Bourgogne » part pour le Burkina Faso pour suivre la trace des busards cendrés marqués en Europe depuis deux ans (5000 oiseaux).

Protection
France entière
249

6 photos
Le + : les naturalistes burkinabais sont invités à participer
 
On assiste actuellement à une forte régression de la population mondiale de busards cendrés, dont 40% passe en France. Mais pour lutter efficacement contre le phénomène, il est nécessaire de comprendre où ces oiseaux passent l’hiver. Le Muséum d’Histoire Naturelle a donc lancé une action nationale inscrite dans un contexte d’envergure européenne à laquelle l'association « Etude et Protection des Oiseaux en Bourgogne » a participé : pendant deux ans, les associations et bénévoles impliqués ont marqué tous les oiseaux rencontrés. Dans ce cadre, le 1er objectif du voyage au Burkina Faso est de repérer les lieux de rassemblement des busards, en espérant y découvrir des oiseaux marqués. Le 2ème objectif : demander l’aide des naturalistes burkinabais (les informer et les aider à repérer les oiseaux marqués) car le secteur d’hivernage étant immense, leur présence sur place en permanence est déterminante pour une observation efficace.
 
Plus de détails ?
Les busards cendrés passent la moitié de l’année au sud du Sahara : l’efficacité des actions de préservation menées en France dépend en partie de leurs conditions d’hivernage en Afrique, qui impactent elles-mêmes le déroulement de la reproduction.