Réduction de l'impact de la pêche artisanale sur les tortues

La Baie de Loango au Congo est un site d'alimentation et de croissance important pour les tortues marines. Ces eaux rocheuses font également l'objet d'une forte activité de pêche artisanale. Les captures accidentelles de tortues marines dans les filets sont donc un fait quotidien.

Protection
France entière
3383

5 photos
Les captures accidentelles dans les filets de pêche représentent une sérieuse menace pour les tortues marines. Depuis 2005, Rénatura Congo mène un programme participatif destiné à appuyer les pêcheurs artisanaux désireux de libérer ces animaux menacés de disparition et désormais intégralement protégés dans le pays.

Il consiste à les aider en leur fournissant le matériel nécessaire à la réparation des dégâts occasionnés sur leur filet, en échange de la libération de l'animal. Ce compromis est rentré dans les habitudes locales et permet le sauvetage de milliers de tortues marines chaque année. Le projet se propose de poursuivre ces efforts menés en collaboration avec les communautés locales.

Cette initiative permet en effet de sauver plus de 2 500 tortues marines par an mais également d'améliorer les connaissances sur la biologie de ces espèces. Un programme touristique au bénéfice des communautés a également été développé autour de cette activité, il sera poursuivi. Cette activité est aujourd'hui listée dans le guide du « Petit fûté ».

Liste des autres projets de l'association :

Entre éducation et environnement
2013
: RENATURA CONGO
Rapporteur : Elsa Pasquier
Financement : 3000 €
Lien : www.renatura.org
Un projet coup de cœur est un projet financé à l’unanimité par les membres. Projet coup de main