Quand la pêche pèche

Gestion durable de la pêche à pied récréative
Dans les Côtes d’Armor, sur quatre sites pilotes, l’association VivArmor Nature sensibilise les pêcheurs à pied amateurs et les usagers aux pratiques de pêche respectant la nature.

Sensibilisation
Côtes-d'Armor /Bretagne
241

4 photos
Le + : un projet pilote qui a vocation à se développer via le conservatoire des espaces naturels.
 
La ressource littorale n’est pas infinie et il est des gestes précieux qu’il faut connaître lorsque nous pêchons : remettre en place les blocs, ne pas prélever les femelles porteuses d’œufs, ne pas pêcher les individus trop jeunes,… Le projet de VivArmor Nature ? Faire connaître les bonnes pratiques de pêche et la richesse de l’estran. D’après l’association, qui s’appuie sur différentes études, 80 à 90% des pêcheurs à pied amateurs ne connaissent pas la réglementation de la pêche : taille de capture, période de pêche, salubrité,… Elle intervient sur les sites de pêche tous les mois entre avril et septembre, à chaque grande marée, réalise des sorties et des supports de communication (dont une astucieuse réglette rappelant les seuils de taille de capture des espèces courantes). Elle est relayée au long de l’année par des pêcheurs volontaires qui forment les autres aux techniques douces de pêche.
 
Plus de détails ?
L’association mène en réalité un double projet : l’autre volet de son action est l’évaluation de l’état de la faune et de la flore littorales et de l’impact de la pêche à pied sur ces ressources.
2008
: VivArmor Nature
Rapporteur : David Lachaud
Financement : 8103 €
Lien : http://pagespro-orange.fr/vivarmor/