Loup, programme action, détection, formation

De retour officiellement depuis plus de 20 ans en France, la dispersion comme le comportement des "loups français" demeurent largement inconnus, faute d'utiliser les seules techniques reconnues pour le faire. Ainsi, il n'est pas exact d'assimiler le front de colonisation de cette espèce élusive au front des attaques connues. Le projet soutenu par la Fondation Nature & Découvertes a pour but d'élaborer, d'expérimenter des protocoles de détection permettant de s'assurer de la présence de l'animal…

Protection
Allier /Ardèche /Corrèze /Gard /Lozère /Auvergn...
3610

4 photos
C'est à partir des constats de déprédations sur les troupeaux que se concentrent les dispositifs de suivis des meutes et de protection des élevages. Et une attaque réussie, signifie qu'il y en aura d'autres. Les techniques utilisées aujourd'hui (traces, pistes, howling, analyse génétique et constat...) par les correspondants du réseau Loup dont l'ONCFS assure la coordination technique nationale ne permettent pas d'assurer en temps réel le suivi de la zone de présence, ni des effectifs et encore moins du comportement de l'animal et des meutes.
Cette période "grise", faute d'un dispositif de détection reconnu en place, sans attaque sur les cheptels, prive la société d'un temps précieux d'information et d'adaptation qui lui permettrait de se préparer à "agir avant le loup". Elle entretient incompréhension, méfiance voir exaspération de la part d'acteurs ruraux témoins d'observations et détenteur d'informations non mobilisées pour prévenir d'éventuelles attaques.
C'est pourquoi, en complément du dispositif existant, il est urgent de proposer des techniques et d'expérimenter des protocoles de détection de la présence du loup, hors contexte d'attaque sur troupeaux. Notamment sur les territoires où l'élevage constitue l'activité économique dominante, et les éleveurs la corporation la plus exposée aux risques de conflit avec le prédateur. Il s'agit d'élaborer et d'expérimenter des protocoles de détection s'inspirant des techniques de "trapping" du l'US Fish and Wildlife Service.
2013
: Houmbaba "L'Esprit de la forêt"
Rapporteur : David Sève
Financement : 2500 €
Lien : www.houmbaba.com
Projet coup de main