Epopée pachydermique

Un avenir pour les éléphants
En Afrique de l'Ouest, Mille-Traces participe à recréer un corridor écologique pour les troupeaux d'éléphants, et à les protéger du braconnage, en distribuant aux gardes des parcs nationaux traversés du matériel permettant une surveillance efficace.

Protection
France entière
1299

3 photos
Le + : prolonger notre soutien à une action de longue haleine mais efficace.

Les éléphants d’Afrique de l’Ouest ont été décimés par la déforestation, le braconnage et le commerce de l’ivoire. Heureusement, 11 pays africains de l'ouest du continent se sont engagés, dans un memorandum signé en 2004 à Paris, à organiser leur protection.

Dans le cadre de la mise en oeuvre du mémorandum, Mille-Traces participe à la création d'un corridor de migration "protégé" s’étirant sur plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest. Pour les aider à lutter contre le trafic d’ivoire, notamment, elle cherche à favoriser la coopération entre ces pays et leur apporte du matériel pour la surveillance (vélos, matériel d‘observation naturaliste, talkies-walkies, matériel radio). De plus, les véhicules utilisés (de type Renault 4) pour l’acheminement du matériel au départ de la France, sont mis à la disposition des guides à l’arrivée. Après le Mali, le Niger puis le Burkina Fasso, le Togo et le Bénin, le projet s'est tourné en 2010 vers les gardes du Ghana, dont l'emplacement est stratégique au sein du corridor écologique.
Sur leur passage dans les villages, les bénévoles formant le convoi délivrent aussi des médicaments, du matériel de soin aux dispensaires, du matériel scolaire et de la documentation sur la préservation de la nature.

Regroupant naturalistes, animateurs, scientifiques, ou simples amateurs de la nature, Mille-Traces agit pour la découverte, le respect et l’amélioration de l’environnement depuis sa création, en 1992.

 

2010
: Mille Traces
Rapporteur : François Moutou
Financement : 5000 €
Lien : www.mille-traces.org