Du champ à l'assiette

Le projet dans sa globalité permettra d'accompagner des classes vers une découverte approfondie des problématiques et enjeux environnementaux - sociaux liés à l'agriculture avec une ouverture sur notre alimentation.

Éducation
Drôme /Rhône-Alpes
3039

7 photos
Le choix du CIVAM 26, c’est de s’appuyer sur la force de son réseau pour co-construire avec les agriculteurs intéressés et les enseignants des projets sur la durée, constitués en 3 temps avec des visites d’agriculteurs dans les établissements, des visites d’exploitations par les élèves, et avec des fils rouge dans les établissements comme la création d’un jardin, l’élevage d’un lapin ou de quelques poules par les élèves.
La richesse d’un réseau, c’est entre autre de mettre en résonnance les différentes visions, de confronter les avis, de montrer la diversité à des publics en attente et curieux. L’enjeux d’un projet sur la durée (en moyenne étalés sur 6 à 8 mois), c’est qu’il permet aux enseignants d’être réellement impliqués et de se saisir des problématiques agricoles dans les différents aspects de leur programme scolaire.
C’est faire le pari que l’on peut apprendre autrement, ce qui rejoint les fondements des CIVAM, associations d’éducation populaire. C’est aussi la possibilité de construire des ponts entre tous ces agriculteurs qui ponctuellement accueillent sur leurs exploitations ou sont accueillis dans des établissements scolaires, afin qu’ils puissent échanger, se former, mutualiser leurs expériences.