Des p'tites bêtes bien utiles

Les prédateurs méditerranéens au service des maraîchers
Dans une démarche expérimentale très scientifique menées avec les agriculteurs, le GRAB développe des méthodes biologiques de lutte contre les ravageurs applicables aux tunnels de maraîchage.

Protection
Corse /Languedoc-Roussillon /Midi-Pyrénées /Pro...
369

7 photos

Le + : des expérimentations qui font progresser la lutte biologique


Au lieu d'avoir recours aux produits phytosanitaires, les maraîchers peuvent protéger leurs cultures maraîchères méditerranéennes sous abri par des lâchers d'auxiliaires. Mais ceux-ci doivent être souvent réitérés et la méthode est coûteuse. Développer pour les exploitants des bandes de semis d'espèces propres à abriter et à nourrir les auxiliaires est une des solutions sur laquelle travaille actuellement le Groupe de Recherche en Agriculture Biologique. Adoptant une démarche scientifique, l'association agit comme un centre de recherche expérimental et mène des tests sur plusieurs exploitations partenaires.

 

La pratique de la biodiversité fonctionnelle permet de lutter contre les ravageurs naturels. Elle consiste à planter autour des cultures des espèces qui vont favoriser la venue des "auxiliaires de culture", des prédateurs naturels de ces ravageurs.

Liste des autres projets de l'association :

Un réseau pour la biodiversité transfrontalière
2009