Conserver les semences en Afrique

A la suite d'enquêtes réalisées en 2010 au Cameroun auprès des acteurs de l'agriculture paysanne, l'association "Partager la Terre" a mis en évidence les besoins en ressources de semences locales menacées par l'uniformisation des pratiques agricoles importées d'Europe.

Protection
France entière
1972

6 photos
Le projet s'appuie sur l'existence d'un Groupement d'Intérêt Commun créé par des animateurs en agroécologie formés depuis 4 ans par Terre et Humanisme à Koutaba dans le département du Noun. Le GIC dispose d'un terrain agricole de 2ha pour l'expérimentation, la formation et la production de semences et récolte déjà des semences lors des visites auprès des paysans.

Afin de favoriser la coopération Sud/Sud, il s'agit d'assurer la formation de deux personnes à la production de semences au Mali (CAPROSET - Tacharane) puis au Cameroun lors de la campagne suivante qui durera en tout une année. La certification et la diffusion des semences sont prévues. Le centre sera pionnier en Afrique Centrale et ambitionne une distribution en zone intertropicale.
2011
: Partager la Terre
Rapporteur : François Lenormand
Financement : 2000 €
Lien : http://partager-la-terre.fr/
Projet coup de main