Acquisition d'une pelouse sèche

L'acquisition de cette parcelle, qui a été la toute première à être conventionnée par le CEN Aquitaine, permet de pérenniser définitivement les résultats de 18 années d'actions mises en oeuvre sur ce site pour la protection du milieu et des espèces qu'il abrite. L'argent public n'aura pas été dépensé pour rien et un pâturage pérenne peut être envisagé.

Protection
Pyrénées-Atlantiques /Aquitaine
2945

5 photos
L'activité du CEN Aquitaine a réellement débuté autour de 1994. Sur la thématique des pelouses sèches, l'association a mené de 1994 à 1996, une étude pour la faisabilité d'une gestion conservatoire des pelouses sèches du Nord-Est des Pyrénées-Atlantiques.

Celle-ci a permis d'inventorier sur le terrain, les secteurs où se situaient les pelouses sèches ainsi que les propriétaires et les modes d'usage des parcelles concernées. L'étape suivante a été de rencontrer les propriétaires des parcelles et de les sensibiliser à la fragilité du patrimoine naturel sis sur leurs parcelles. La parcelle AB59 sur la commune de Castetpugon qui nous intéresse particulièrement ici, a été la toute première parcelle que le Conservatoire a conventionné, en octobre 1994.
Il s'agissait alors, d'une convention d'occupation précaire, transformée en convention de gestion en 1998 puis en prêt à usage en 2000, sur 5 ans.

Le propriétaire est par la suite décédé et nous avons renégocié ce contrat avec le fils, héritier de la parcelle (en mars 2009) pour revenir à une convention de gestion de 1 an reconductible d'année en année... Contrat plutôt précaire. Ce propriétaire a ensuite souhaité vendre la parcelle dans sa totalité (2,81 ha). La parcelle comprend en effet la pelouse sèche (1,81 ha) et la prairie en contre-bas (1 ha). Le financement par la Fondation a complété le buget, difficile à mobiliser auprès des partenaires institutionnels, pour la thématique "Acquisition".
Le pâturage sera plus facile à pérenniser étant donné que nous sommes désormais propriétaire et que la partie prairie apportera un complément d'alimentation aux bêtes si besoin.

Les populations de Damier de la succise (Euphydryas aurinia), Azuré du serpolet (Maculinea arion) et Ophrys de mars (Ophrys exaltata subsp. marzuola ) sont désormais à l'abri sur ce site.
 Bilan synthétique de l'action

Bilan synthétique de l'action

télécharger