« A table ! »

Soutien alimentaire des rapaces nécrophages dans le sud audois
La LPO Aude œuvre pour la restauration du vautour percnoptère, en régression de 50% en un demi-siècle.

Protection
Aude /Languedoc-Roussillon
163

4 photos
Le + : assurer la transition entre deux financements européens
 
Dans ce but l’association utilise une méthode éprouvée : elle installe des placettes d’alimentation pour permettre aux vautours de se nourrir. Certaines sont implantées chez des éleveurs qui les alimentent avec les carcasses d’animaux issus de leurs troupeaux (leur alimentation est donc aléatoire et dépendante de la mortalité grégaire). D’autres placettes, installées près des sites de nidification, sont alimentées grâce aux boucheries locales, par l’intermédiaire de la LPO Aude.
 
Plus de détails ?
A ce jour, en France, le vautour percnoptère reste une espèce « en danger » selon l’UICN : seule une dizaine de couples persiste dans le sud-est, à laquelle il faut ajouter une cinquantaine de couples dans les Pyrénées.

Liste des autres projets de l'association :

Vers la vraie vie
Nids vue sur mer, danger
Accueillir pour relâcher !
2008