Le bilan édition 2014
Le bilan édition 2014
Une sélection des actions soutenues en 2013 en version électronique.

Une autre biodiversité
Une autre biodiversité
Découvrez le partenariat avec les éditions Delachaux et Niestlé sur la préservation de la biodiversité domestique.

Pouyo et les oiseaux
Pouyo et les oiseaux
Un petit ornithologue en herbe pour promouvoir et sensibiliser les enfants au monde des oiseaux.

Notre Réseau vert


Un maillon essentiel pour la Fondation


Un ambassadeur dans chaque Nature & Découvertes


Chaque magasin Nature & Découvertes a son réseau vert. Ce réseau vert est un salarié volontaire passionné de nature. Il est le relais des actions de la Fondation auprès de son équipe et de ses clients et donc un contact privilégié pour les associations locales. Chaque fois qu'un projet est financé par la Fondation dans sa région, le réseau vert est mobilisé pour le visiter. Il mesure ainsi son état d’avancement et s'assure de la bonne utilisation des fonds alloués.

Depuis 2007, des salariés volontaires du siège et des entrepôts sont également missionnés par la Fondation. En tout, le Réseau vert représente donc une centaine de bonnes volontés au service de la Fondation !

Le suivi des microprojets d'Outre-mer et d'Afrique francophone est difficile à mettre en oeuvre dans des territoires aussi éloignés. Toutefois, en qualité de membre de l'UICN, la Fondation peut s'appuyer sur les compétences d'un réseau d'experts qui lui permet d'affiner sa sélection en amont et de valider la concrétisation des actions sur le terrain, en aval.


Depuis avril 2008, le Réseau vert est associé encore plus étroitement à la vie de la Fondation. Quatre représentants du Réseau vert (qui changent à chaque comité) participent directement à la sélection des projets "Coup de main" avec le concours d'un représentant du Comité scientifique de la Fondation, du Directeur de la Fondation, d'un référent de l'équipe pédagogique de Nature & Découvertes et de Benoît Jouenne, en charge de ces projets. Au 31 décembre 2009, plus de 140 projets avaient été sélectionnés par le Réseau vert.

En 2009, le Réseau vert a adressé à la Fondation plus de 85 comptes-rendus de visites de projets réalisées sur le terrain. Ce travail indispensable de suivi permet à la Fondation d'avoir une vision panoramique de l'avancement des projets financés.


   Témoignage de Ludovic Stroobants, réseau vert de Toulouse

"Les projets que nous allons visiter se situent au maximum à 200 km de notre lieu de travail, pour un bilan carbone minimal. Nous devons valider des points précis, mais au-delà du suivi des projets, nous venons représenter la Fondation auprès de ces associations : c’est important - et intéressant - de se rencontrer pour échanger, tisser des liens, identifier les “bonnes recettes” que nous pourrions conseiller aux autres associations. Nous avons aussi un rôle de relais de communication sur ces actions, en interne et auprès des clients. Ce rôle de réseau vert est très gratifiant : c’est une mission de confiance que la Fondation vous confie à votre demande, et c’est une immersion passionnante dans des projets diversifiés de sauvegarde. Bien sûr, il faut avoir la fibre naturaliste : pour moi, c’est un peu comme un pont entre mon travail en magasin et ma casquette privée de guide naturaliste."
 

   Témoignage d’Anna Colas, réseau vert de Poitiers

"Je suis allée visiter un projet consistant à poser des nichoirs dans une région céréalière pour vérifier une hypothèse : le nouveau paysage rural est-il responsable de la disparition de certains oiseaux (hibou petit duc, chouette chevêche et huppe fasciée) en leur offrant moins de cavités pour se reproduire ? J’ai été impressionnée par l’importance des moyens humains nécessaires pour répondre à cette question : associations (IFREE, Zoodyssée), élus, habitants, enseignants et enfants ont dû se mobiliser dans près de 40 villages et il est envisagé de poser pas moins de 4000 nichoirs pour obtenir des résultats statistiquement exploitables par les chercheurs du CNRS ! Donc, pour seulement trois espèces, une mobilisation déjà gigantesque… un bel effort pour la planète !"